Presse : « Sur les traces du père »

« Sur les traces du père », lire Présentation démarche : Réconciliation et vérité

A propos du livre, dans les médias

Diverses émissions : Réseau des radios chrétiennes de France (matinales de RCF, Le temps de le dire… ), Radio Notre-Dame, Radio Courtoisie, Radio Dialogue (Marseille), Fréquence protestante, Vivre FM, Radio Réveil (Suisse)…

La Croix du 30 octobre : Dis Papa, as-tu torturé durant la guerre d’Algérie ? Lire 
En plus de l’émotion qu’il provoque, ce récit nous permet à nous aussi de mieux saisir la complexité d’un conflit qui a commencé le 1er  novembre 1954, voilà soixante ans.
Antoine Fouchet

La Vie du 20 novembre, lire. Parti avec son frère et leurs épouses sur les traces paternelles. l’auteur a été aidé sur place par des amis algériens. Touchés par sa démarche, comme l’a été l’écrivain Yasmina Khadra, qui préface avec une délicatesse fraternelle cette quête de vérité et d’apaisement des mémoires meurtries.
Dominique Fonlupt
Amis de La Vie, lire. Ce livre est un message fraternel lancé comme un pont entre les deux rives de la Méditerranée. Un désir de dénouer les mémoires meurtries. Une volonté de créer, au-delà de toutes les souffrances passées, une démarche de réconciliation.
Claire Cherblanc
La Dépêche du Midi (Tarn) 3 novembre lireJean-Claude Escaffit est parti sur les traces de son père, un Castrais, capitaine, tué en Algérie. Il en a fait un livre poignant qui dépasse très largement le tableau d’une vie.
Serge Boulbès
La Dépêche du Midi. Toutes éditions.Lire . L’auteur dresse un portrait touchant de son père tué dans un attentat en Petite Kabylie, en 1959.
SV
Sud-Ouest : « 19 mars 1962 : Pour dépasser enfin la guerre des mémoires ».
Lire la tribune-19 mars -Sud-Ouest
Midi-Libre « Regarder la vérité historique en face »  19 mars 2015. « Un livre pour comprendre ». Sylvie Guiraud
Lire interview Midi-Libre
Ouest-France 19 mars : Algérie : Dépasser la guerre des mémoires.
Lire la Tribune dans Ouest-France
 La Voix du Nord : A la recherche du père et de son assassin. 17 mars 2016
L’Ancien d’Algérie (journal de la FNACA): Jean-Claude Escaffit revisite de façon vivante toute la guerre d’Algérie, à partir de l’histoire de son père, un officier qui y a été  tué en 1959.
 
Famille Chrétienne du 27 novembre :
Même si l’analyse du conflit algérien peut être discutée, cet ouvrage ne cherche pas la polémique. Il porte l’espoir d’une humanité capable de réconciliation et de fraternité. Marie-Lorraine Roussel
Journal La Provence, toutes éditions : Ce beau livre est à l’opposé d’un règlement de comptes. Zéro « nostalgérie » dans la voix : les larmes sont pour toutes les tombes.Patrice Maggio
Pèlerin Magazine 25 février : Le courage de la vérité… Pour découvrir que des hommes ont su être signes de paix au cœur de la guerre. 

Journal La Provence du 1er novembre (13)001002

Radio Dialogue :
C’est le récit bouleversant de cette quête passionnée, au cours de plusieurs voyages – dont un avec son frère cadet Serge et leurs épouses respectives – que Jean-Claude Escaffit nous raconte avec la concision et la simplicité du journaliste chevronné, et avec la sensibilité de l’homme chaleureux guidé par son amour filial inaltéré tout autant que par sa quête insatiable de réconciliation et sa volonté de semer dans la terre d’Algérie douloureuse mais généreuse, « des graines de fraternité ».
Jacques Bonnadier

Lire la présentation éditeur et les interventions ou contributions publiques

Lire les réactions de lecteurs